7 métiers du web à ne pas confondre pour une stratégie réussie!

Webmarketer

Sa mission est de décliner la stratégie de communication de l’entreprise sur les nouveaux supports de communication que sont Internet ou encore le mobile via les leviers du marketing online (référencement, partenariats, community management, CRM online, affiliation, display …)

Le responsable du marketing digital diffuse l’identité de la marque sur Internet et met en place la stratégie online de l’entreprise. Il définit également une stratégie d’acquisition et de fidélisation. Il pilote et mesure l’efficacité de cette stratégie mise en place. Il occupe des fonctions de manager ou de chef de projet. Il doit planifier les campagnes, gérer le budget, effectuer des reporting réguliers et mesurer le ROI (retour sur investissement) de ces dernières. (https://ecole-ecs.com/metiers-communication/digital/)

Community manager

Le Community manager est en charge de l’animation d’un groupement d’internautes via les media sociaux autour de pôles d’intérêt communs au service par exemple d’une marque.

Véritable animateur de communauté en ligne en réel, le gestionnaire de communauté sociale est rompu aux usages des plateformes communautaires. Il maîtrise la production des contenus sur le net (éditorial, photo, son, vidéo).

Il se doit d’être à la fois proche des membres de la communauté qu’il anime et des interlocuteurs marketing / communication de la structure qui l’emploi. (https://ecole-ecs.com/metiers-communication/digital/)

Chef de projet digital

Le chef de projet est proche de la fonction chef de pub mais cette fois en agence digitale, c’est une fonction à la fois commerciale et stratégique.

Il est le contact privilégié de l’annonceur avec l’agence, et organisationnelle, puisqu’il coordonne au quotidien le travail des équipes de l’agence (digital planning, créatifs, développeurs, référenceurs, …) dans le cadre du planning et du budget validé avec le client. (https://ecole-ecs.com/metiers-communication/digital/)

Social media manager

Spécialiste de la gestion de l’image de marque d’une entreprise, d’une organisation ou d’une institution, sur l’ensemble des support numériques, notamment Social Media, le Social Media Manager est responsable de

  • La présence de l’entreprise sur les réseaux sociaux
  • La stratégie de contenus
  • La gestion de la réputation
  • Du développement de la communauté (stratégie d’acquisition et de fidélisation)
  • La visibilité de la marque
  • La gestion des influenceurs

Il est stratège numérique, il oriente le community management, les choix créatifs spécifiques au Social Media, il optimise la présence de la marque tout comme il est en charge de toute la veille numérique d’une entreprise.

Un Social Media Manager est en lien avec l’ensemble des décideurs de l’entreprise : commercial, RH, création, achat, marketing, communication, etc. ((https://ecole-ecs.com/metiers-communication/digital/)

SEO manager

Le SEO Manager, aussi appelé Référenceur Web ou Consultant SEO est en charge de l’accompagnement de son client dans le cadre d’une stratégie de visibilité de son site web ou d’une application afin qu’il soit référencé et positionné dans les premiers résultats naturels des moteurs de recherches. Tout cela dans le but d’acquérir plus de trafic, de visibilité, et de notoriété.

Au fait des tendances du web, le Consultant SEO est un expert du Digital. En agence, en entreprise ou en freelance, il intervient pour le compte de clients divers et variés. (https://www.clementine.jobs/fiches-metiers/metiers-marketing-publicite-digitale/seo-manager/)

Traffic manager

Le traffic manager est un expert en fréquentation de sites internet. Il s’occupe du placement des campagnes publicitaires sur les plateformes web. C’est lui qui détermine sous quels formats (bannière, pop-up, posts) et sur quels sites la campagne va apparaitre. Son but est avant tout de sélectionner l’approche qui donnera la plus grande visibilité à son client. 

Afin d’y parvenir au mieux, le traffic manager se base sur la navigation des internautes et des mobinautes, l’audience et la fréquentation des sites. Il réalise des analyses, s’intéresse au nombre de visiteurs, aux pages vues, au nombre de clics et à la durée des visites. En fonction du produit, la récolte de ces données servira de support lors des prises de décisions avec le client.

En plus de sa mission analytique, le traffic manager doit aussi faire preuve de stratégie commerciale. Il planche sur ce qui se fait du côté de la concurrence et sur les attentes des consommateurs. Il doit prendre les décisions les plus judicieuses possibles afin d’optimiser au mieux le budget qui lui est dédié. C’est à lui aussi que revient la tâche de négocier les emplacements, les tarifs et ensuite, la mise en ligne des publicités sur les sites. 

Pendant la campagne, il réalise de nouvelles analyses, rédige des tableaux de bord à l’aide desquels il peut tirer des conclusions. Ceux-ci lui permettent d’observer le retour sur investissement mais aussi d’introduire des modifications en cas de mauvais résultats. 

Le travail du traffic manager se situe d’une part, du côté du web et de l’autre, du côté du marketing. En plus de connaître parfaitement Internet et son langage technique, il doit avoir une approche tournée vers les consommateurs.

Les évolutions au niveau du web sont telles que le traffic manager doit assurer une veille technologique constante. (https://metiers.siep.be/metier/traffic-manager/)

Content manager

Brand content Manager est un métier en plein développement à la croisée de la production éditoriale et de la communication.

Avec le Brand Content il ne s’agit plus d’insérer un message publicitaire dans un champ de contenus pré-existant mais de générer un contenu spécifique susceptible en lui-même de permettre d’atteindre les objectifs de communication de la marque.

Les motivations principales visant à la production de Brand content peuvent être quantitatives (l’économie d’achat d’espace) ou qualitative (gain en affinité avec la cible).

Les deux leviers principaux déployés sont le divertissement et l’information.

Le brand content manager associe donc idéalement une expertise publicitaire (connaissance de la cible, de ses goûts média et capacité à intégrer la problématique de la marque de l’annonceur) et un savoir-faire dans la production éditoriale (textuelle, vidéo, …). Il peut exercer en agence, chez l’annonceur ou en régie. (https://ecole-ecs.com/metiers-communication/digital/)

Lorsque vous souhaitez faire appel à un professionnel pour développer votre activité, votre notoriété ou votre chiffre d’affaires grâce au web, la première question à vous poser est: « quel est mon objectif »? Et en fonction de cela, chercher le professionnel qui maîtrisera les compétences qui vous aideront à atteindre cet objectif.

N’hésitez pas à me contacter si vous vous posez des questions: je vous répondrai avec plaisir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :